Amélie

13040842_1033767586670279_5014632765733243973_o-copieAmélie est intelligente, mais elle est aussi très naïve ! Son parcours scolaire s’est passé sans encombre, on peut même dire brillamment. Depuis ses 8 ans, et sa « rencontre » avec Jésus (au travers d’une peluche !), elle sait qu’elle va devenir pasteure. Elle va tous les dimanches à l’église, elle est responsable du groupe de jeunes de sa paroisse, ses vacances sont remplies de camps de KT, de retraites spirituelles et de lectures bibliques. La foi, c’est sûr, elle l’a !

Puis arrive enfin le moment de commencer les études de théologie à l’université. Elle n’aura pas vraiment de difficultés intellectuelles, mais certaines de ses croyances établies seront ébranlées (« Comment, ce n’est pas Moïse qui a écrit la Torah ?!? »). Néanmoins, Amélie en ressortira grandie et affermie, grâce notamment à ses camarades de cours qui lui remettent les pieds sur terre, mais aussi grâce aux nombreuses discussions avec son pasteur, Pierre-Emmanuel, qui l’aura soutenue tout au long de ses études.

Elle s’apprête donc à entamer le stage pastoral avec confiance et énergie ! Mais avant cela, quelques passages obligés : le PEP, procédure d’évaluation psychologique, qui a pour but de « cerner » sa personnalité ; et surtout stage pratique, dans l’aumônerie de rue. Contrairement à ses collègues Gaston et John, Amélie ne fera pas le CPT (stage d’accompagnement spirituel dans le milieu hospitalier), mais son stage à elle lui réserve bien des surprises également…

 

Qui est l’actrice qui la joue ?

Alice Dalla Valle, 23 ans. Je termine mon master de théologie et je commence tout prochainement le stage pastoral, dans l’EERV.

Contrairement à ce que de nombreuses personnes pourront croire, Amélie n’est pas Alice ! Certes, il y a des ressemblances (facilités scolaires, engagement dans l’Eglise), mais il y a aussi des différences (malgré un naturel souriant, je n’ai pas autant d’énergie, et je ne crois pas être aussi naïve !). Mais j’avoue qu’il ne m’est pas si difficile de pousser mes traits de caractère à l’extrême pour interpréter mon personnage.

Je me suis engagée pour ce projet, car je trouve important que l’EERV mette en œuvres des moyens actuels pour s’adresser aux jeunes (mais aussi aux moins jeunes !). J’ai fait pas mal de théâtre et d’improvisation, je suis donc plutôt à l’aise dans le jeu, même si c’est ma première expérience de jeu filmé.

J’ai beaucoup aimé tourner le premier épisode, les Vocations, et particulièrement la scène sur les fauteuils. Je me rappelle être arrivée pour le premier moment de tournage, ne sachant pas encore très bien ce que nous allions faire, et on m’a dit « assieds-toi sur ce fauteuil, et laisse parler ton personnage ! » Je me suis lancée, et j’ai raconté tout ce qui me passait par la tête, sans vraiment réfléchir, en essayant de me mettre dans la peau d’une fille qui croit tout savoir, mais qui est profondément gentille et bienveillante. Et c’est comme ça que le personnage d’Amélie est né !

On pense cerner rapidement Amélie, mais elle réserve des surprises. La première aura été le tatouage. Quelle sera la suivante ?

 

Publié le 30.09.2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s